Pourquoi y a-t-il de la condensation dans une véranda alu ?

Retour

Lorsque les températures se rafraîchissent, il est possible d’observer un phénomène de condensation dans les vérandas aluminium : afin d’éviter cela, il est important de procéder à une bonne aération. Le point avec Vivons Dehors.

La condensation à l’arrivée des températures plus fraîches

Une véranda, si elle n’est pas suffisamment ventilée, peut rapidement présenter des signes de condensation quand viennent les nuits plus fraîches. La condensation est un phénomène naturel provenant du fait que l’air de votre véranda, qui est légèrement humide, va se transformer en eau au contact des vitrages froids. S’il n’est pas réglé par quelques bonnes pratiques quotidiennes, ce phénomène peut à la longue abîmer votre extension de maison par la formation de moisissures.

Procéder à une bonne aération des vérandas alu

Afin de prévenir la formation de condensation, il est recommandé d’aérer votre véranda de manière régulière, d’autant plus si elle fait office de pièce d’eau de type spa. L’utilisation d’un déshumidificateur d’air peut également être conseillée afin de lutter contre la condensation, surtout si vous vous situez en rénovation. Par ailleurs, l’installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) constitue une bonne anticipation de ce phénomène naturel et optimisera votre ventilation de véranda. Au moment de la construction de votre véranda, pensez donc ventilation et isolation, grâce au choix d’ouvertures stratégiques et suffisantes en nombre.
Afin d’augmenter la longévité de votre véranda, Vivons Dehors vous conseille de fréquemment aérer la pièce (VMC ou pas) afin de renouveler l’air et faire ainsi descendre son taux d’humidité.